Bayern Munich: Ribéry reste un joueur “important”, insiste Heynckes

13/03/2018 Source: AFP

L’entraîneur du Bayern Munich Jupp Heynckes a loué mardi la forme de Franck Ribéry, estimant que l’attaquant français, dont le contrat arrive à expiration fin juin, restait “l’un des joueurs les plus importants” de l’effectif bavarois.

“Je l’ai dit et je le redis, il est pour moi l’un des joueurs les plus importants”, a déclaré le technicien de 72 ans lors d’une conférence de presse à Istanbul, à la veille d’un match contre Besiktas en 8e de finale retour de Ligue des champions (5-0 pour Munich à l’aller).

Lors du match de championnat contre Hambourg samedi (6-0 pour Munich avec un doublé de Ribéry), l’attaquant français “a délivré une très bonne performance alors qu’il avait été malade les deux semaines précédentes”, a ajouté l’entraîneur, selon la traduction en turc de ses propos en allemand.

Cette pluie de compliments survient alors que le contrat du Français de 34 ans (35 le 7 avril) arrive à expiration le 30 juin et que le patron du club Karl-Heinz Rummenigge a indiqué mardi que des discussions seraient menées le mois prochain.

Figure tutélaire du géant bavarois, Ribéry a été confronté cette saison à la montée en puissance de son compatriote Kingsley Coman. Mais la blessure du jeune joueur a permis au vétéran de montrer qu’il avait encore des choses à apporter. Ce qu’il tentera sûrement de faire mercredi s’il est, comme prévu, aligné face à Besiktas.

Le Bayern Munich est quasiment assuré de se qualifier pour la suite de la compétition après son festival au match aller, même si Heynckes et l’attaquant munichois Thomas Müller ont mis en garde mardi contre tout excès de confiance, alors que les supporters turcs ont promis un accueil de feu.

“Nous savons qu’un public qui respire avec ses joueurs nous attendra demain (…) Il va falloir être très concentrés”, a déclaré Heynckes.

“Nous allons aborder le match comme si le score était à 0-0”, a assuré Müller. “Nous ne voulons pas commettre des erreurs qui pourraient laisser croire à nos adversaires qu’un miracle est possible”.