Coupe de la Ligue: Rennes retrouve des couleurs

25/10/2017 Source: AFP

Relancé en Ligue 1 par un succès face à Lille (1-0), samedi à l’occasion de la 10e journée de championnat, Rennes a confirmé son regain de forme en se qualifiant pour les 8es de finale de la Coupe de la Ligue après sa victoire (2-1) sur le terrain de Dijon, mercredi.

Après un début de saison très compliqué – une seule victoire sur les neuf premières journées de Ligue 1, et de persistantes rumeurs de départ concernant le président René Ruello et l’entraîneur Christian Gourcuff -, le Stade Rennais a enchaîné une seconde victoire d’affilée pour la première fois depuis mai.

Le DFCO, 17e de Ligue 1, avec une équipe remaniée, avait pourtant rapidement ouvert le score sur sa première occasion, alors que les Bretons avaient plutôt dominé le début du match.

Frédéric Sammaritano, servi par le Sud-coréen Chang-hoon Kwon, trompait Abdoulaye Diallo d’une reprise croisée du droit (1-0, 15).

Les Rennais, 15es en championnat, privés de plusieurs joueurs blessés ou suspendus, perdaient alors complètement pied et s’en remettaient notamment à leur gardien international sénégalais pour éviter que Kwon (26, 39), Balmont (34) ou Jeannot (45e) n’inscrivent un second but.

Mais Dijon ne parvenait pas à concrétiser ses temps forts et au meilleur de la domination des Bourguignons, Whabi Khazri, en reprenant de la tête un centre de Faitout Maouassa au premier poteau, permettait à son équipe d’égaliser peu avant la mi-temps (1-1, 43).

Les joueurs de l’entraîneur Christian Gourcuff, dont le sort est toujours incertain, ont pris ensuite l’ascendant en seconde période, en se créant deux occasions très nettes par Maouassa (51) et Nicolas Janvier, dont le tir heurtait la barre transversale (84).

L’équipe dijonnaise perdait, sur blessure, ses attaquants Wesley Saïd et Naïm Sliti, deux joueurs importants de son dispositif, alors que le Congolais Firmin Mubele, côté rennais, quittait la pelouse le bras en écharpe, rejoignant Joris Gnagnon, victime d’un coup avant la mi-temps, et rejoint quelques minutes plus tard par Wahbi Khazri, boitillant lui aussi.

Entré en jeu, Adrien Hunou faisait finalement la différence en reprenant victorieusement de près et de la tête un service de Thomas Brandon permettant à son équipe d’arracher sa qualification en toute fin de partie (87).

De quoi reprendre un peu de confiance avant de se déplacer à Montpellier, l’équipe en forme du moment, samedi en championnat.