Les notes des joueurs du PSG

08/03/2017 Source: Yahoo

Trapp (2) : Sa sortie hésitante et donc ratée précipite d’emblée l’équipe dans le scenario catastrophe (1-0, 3eme). La suite sera du même tonneau avec plusieurs prises de balle fébriles et aucun arrêt correct à son crédit. Il n’a pas eu l’étoffe d’un grand. C’est un un grand problème pour la suite de sa carrière à Paris.

Meunier (5) : Le meilleur Parisien. Comme souvent ces derniers temps. Bien sûr, il y a ce péno qu’il provoque sur une glissade mais il a plutôt bien défendu sur un Neymar survolté par ailleurs. Milieu droit en fin de match, il sort au profit de Krychowiak dans le temps additionnel.

Thiago Silva (3) : Même lui a semblé perdu au cours de la première période comme en témoigne cette relance de la tête plein axe. Il a ensuite longtemps tenu la boutique avant de céder en fin de match comme tout le monde. Encore une grosse déception pour lui.

Marquinhos (2) : Son marquage très léger sur Suarez ne facilite pas la tâche de Trapp sur l’ouverture du score. Une passivité confirmée sur le 2-0, cette fois face à Iniesta (40eme). Il défend beaucoup mieux en 2eme avec plusieurs tacles rageurs jusqu’à ce pénalty litigieux…

Kurzawa (3) : En difficulté face à Rafinha, il concède aussi ce maudit CSC qui fait basculer trop tôt le Barça dans le 2-0. Bien sûr, il se rattrape en partie sur cette remise de la tête rageuse mais ce n’est pas ce qu’on retiendra du match.

. Soirée catastrophique pour le PSG

. Revivez le match en images

Verratti (3) : Son duel avec Iniesta était l’une des clés du match et il l’a perdu trop nettement. Incapable de s’extirper de l’étouffant pressing barcelonais, il a perdu plusieurs ballons chauds et n’est jamais parvenu à jouer entre les lignes comme à l’aller. Un peu de jeu long aurait aussi fait du bien.

Rabiot (2) : Perdu sur le terrain, il est revenu 4 ans en arrière sur ce match avec un nombre incalculable de ballons rendus à l’adversaire. L’étincelant joueur de l’aller n’a jamais fait la moindre apparition dans ce match. Fatal à son poste.

Matuidi (3) : Seul milieu à avoir enfilé le Bleu de chauffe, il a aussi connu un déchet technique bien trop grand. Son carton jaune précoce (5eme) ne l’a pas aidé à défendre avec son intensité habituel.

Lucas (2) : Littéralement bouffé par Umtiti pendant ses 54 minutes passées sur le terrain, il a aussi manqué toutes ses passes. Son travail défensif n’a pas été non plus à la hauteur de l’évènement. C’est peu dire donc que l’entrée de Di Maria a fait du bien. Ses percées ont apporté de l’oxygène au moment où Paris en avait le plus besoin. Sur l’ensemble des 2 matchs, il aurait pu être l’homme qui a terrassé le Barça s’il n’avait pas manqué son duel avec Ter Stegen.

Cavani (4) : Il n’a longtemps existé que par son pressing inutile car isolé. Et puis son but de la 63eme change un moment la donne…juste avant son échec pour la balle du 3-2. On va avoir du mal à le blâmer vu sa saison et la prestations de ses coéquipiers ce soir, mais ce face à face manqué coûte très très cher.

Draxler (4) : Sans jamais parvenir à créer un réel danger au cours de la première période, il aura tout de même eu le mérite d’inspirer la crainte et de faire reculer la défense catalane par ses percussions balle au pied. Mais dans ce genre de match, il en faut beaucoup plus.

Emery (2) : Longtemps, son bloc étiré sur 50m en phase offensive a été inexistant. L’inhabituel déchet technique de l’équipe (68% de passes réussies à la mi-temps) n’a pas aidé non plus. Son coaching de la 54eme avec l’entrée de Di Maria aurait pu constituer le tournant du match mais il a ensuite trop tardé à faire les suivants et échoue donc encore une fois face au Barça. Une déroute qui va laisser des traces.